Trio Sora21 © Astrid di Crollalanza-52.jpg

TRIO SŌRA
Trio avec piano

PAULINE CHENAIS, AMANDA FAVIER, ANGELE LEGASA

« Entrée fracassante (...) La fortune sourit aux audacieuses qui se hissent au sommet d’une discographie de haut vol. » (Choc de Classica - mars 2021)

Le premier disque du Trio Sōra, un triple album consacré à l’intégrale des trios de Beethoven (Naïve - novembre 2020), impose son style résolument moderne et ses interprétations aussi libres que rigoureuses ; unanimement plébiscité par la presse (The Strad, les Echos, Gramophone, Deutschlandfunk Kultur...), il reçoit les récompenses les plus convoitées - Choc de Classica de l’année 2021, meilleur album de musique classique de l’année 2020 du Times, Top Mezzo, Tak1 Gold. Leur version du Trio op. 70 n° 2 Les Esprits a été récemment élue meilleure interprétation dans l’émission La Tribune des critiques de disques sur France Musique.

© Astrid di Crollalanza

Formation recherchée, le Trio Sōra foule les scènes les plus prestigieuses : Wigmore Hall de Londres, Beethoven-Haus de Bonn, Festival de Verbier, Philharmonie de Paris, Auditorium du Louvre, la Folle Journée de Nantes ou encore le Festival d’Aix-en-Provence. L’Auditorium de Radio France a accueilli le projet-phare des musiciennes : la création en février 2022 d’un triple concerto dont elles ont passé commande à la compositrice canadienne Kelly-Marie Murphy, avec l’Orchestre philharmonique de Radio France dirige par Mikko Franck.

Autre temps fort de 2022, une série de concerts en collaboration avec La Belle Saison autour de compositrices qui leur sont chères : Fanny Mendelssohn, Mel Bonis, Lili Boulanger, Lera Auerbach, Camille Pépin et Kelly-Marie Murphy. Ces deux projets seront réunis dans leur prochain album à paraitre chez Naïve à l’automne 2022.

Honoré de nombreux prix de concours internationaux — Borletti-Buitoni Trust Fellowship, Prix Hans Gàl, Lauréates HSBC de l'Académie du Festival d’Aix-en-Provence, Special Prize de la Verbier Festival Academy, Parkhouse Award, Prix Charles Oulmont —, le Trio Sōra a bénéficié pendant plusieurs années de collaborations avec de grands maîtres tels que Mathieu Herzog, Andras Schif, Menahem Pressler, le Quatuor Ebène et le Quatuor Artemis lors de sa résidence à la Chapelle Reine Elisabeth.

Le trio est en résidence à la Fondation Singer-Polignac & Dimore Del Quartetto et reçoit le soutien de la Fondation Boubo-Music, Pleyel, le CNM, et le mécénat musical de la Fondation Swiss Life.

Amanda Favier joue un violon Matteo Goffriller (1723) et Angele Legasa un violoncelle Giulius Cesare Gigli (1767), instrument généreusement prêté par la Fondation Boubo-Music.

« Un grandiose premier album ! »

Elisabeth Richter  - Fono Forum

« Le groupe a une sonorité raffinée et douce, avec beaucoup de punch et de claquement quand c’est nécessaire, et rend justice à l’ampleur théâtrale des structures de Beethoven, en particulier dans les derniers trios. »

Tim Homfray - The Strad

« L'Adagio introductif du Trio n° 2 résume la signature sonore du Trio Sōra: les cordes à la fois pudiques et passionnées, le trait précis, croisent un piano opalescent, qui peut se faire aussi bien contemplatif qu'explosif. »

Jérémie Cahen - Classica, Choc de l'année 2021

DISCOGRAPHIE

VIDÉOS

Murphy - Give Me Phoenix Wings to Fly - Trio Sōra